Améliorer les services de santé communautaires : le projet MSH

L’organisation auprès de laquelle je travaille, GWED-G, a récemment commencé un projet de responsabilité sociale financé par le Management Sciences for Health (MSH). Ce projet vise à améliorer le système de santé en identifiant les différents problèmes suivant une approche factuelle.

Le cœur de ce projet est centré sur une mesure intensive des services et des lacunes en matière de prise en charge des problèmes de santé des femmes en particulier. Cela inclut l’accès aux services de santé reproductive et sexuelle, au planning familial, à la détection et au traitement du VIH, aux services de santé pré- et postnatal, ainsi qu’aux soins pour les mères et les enfants. Les problèmes de santé des femmes sont en effet traditionnellement négligés en raison des normes patriarcales restrictives leur limitant l’accès au soin et imposant un contrôle sur les décisions relatives à leurs corps et au bien-être des enfants.

Le projet MSH cherche donc à améliorer l’accès et la qualité des soins en identifiant les lacunes des services de santé dans les districts de Lamwo, Pader, Agago, Kitgum, Gulu, Amuru et Nwoya. GWED-G va travailler avec les parties prenantes clefs, y compris le staff médical sur le terrain, afin de faire du plaidoyer et attirer l’attention sur les points critiques et les améliorations nécessaires pour servir au mieux les communautés. Un élément principal réside à cet égard dans l’importance d’un budget suffisant et de s’assurer que les fonds soient employés correctement.

La corruption et une gestion catastrophique du système de santé diminuent considérablement la capacité du corps médical à offrir des soins de qualité. En focalisant sur la responsabilité des acteurs et en encourageant les bonnes pratiques, GWED-G espère que ce projet permettra de faire un pas en direction d’un meilleur accès à la santé pour les femmes, les enfants et les communautés en général.

Rencontre avec les parties prenantes

J’ai eu la chance de participer à ce projet en travaillant sur l’évaluation de base, élaborant entre autres avec mes collègues une analyse des parties prenantes. Le but d’une telle analyse est de garantir que l’équipe puisse clairement définir qui sont les acteurs principaux et comment s’assurer de leur participation active pour améliorer les chances de succès du projet. J’ai aussi formé mes collègues et développé avec eux une stratégie de plaidoyer afin d’élaborer un message clair à l’attention de nos bénéficiaires et de nos partenaires. J’ai enfin soutenu le management de GWED-G dans l’élaboration d’un plan de communication spécifique au projet.

L’engagement des parties prenantes est un élément critique pour améliorer les problèmes de gestion systémique des fonds à disposition, et relativement délicat. Plaidoyer dans ce sens est donc crucial pour que les acteurs concernés soient réceptifs aux changements proposés, et essentiel pour que les communautés bénéficient d’une amélioration du système. Les membres des communautés des régions concernées par le projet ne sont en effet pas satisfaits par la pauvre qualité des services actuels. Dès lors, les convaincre de retourner se faire soigner auprès des centres de santé communautaires est capital pour le succès du projet.

Ce projet de responsabilité sociale est prévu jusqu’en juin 2020 et GWED-G va travailler à l’adoption d’un système de mesure continu de l’offre de santé pour améliorer la qualité des services médicaux de la région. Dans des endroits fortement touchés par la pauvreté et la corruption comme le Nord de l’Ouganda, la question de l’accès au soin et de la qualité des services offerts est fondamentale. Les coûts humains d’un système défaillant sont pharaoniques. Ils freinent considérablement le développement économique tout en empêchant la jouissance des droits humains de base à une population qui a déjà beaucoup souffert. C’est donc avec beaucoup de passion et d’intérêt que GWED-G met la main à la pâte, et que je fais au mieux pour les aider à atteindre leurs objectifs.

-Emma-

Discussion avec une représentante du gouvernement